Archives par mot-clé : récupération

CNC DVD : avancement du 11 Février 2013

La présentation initiale de ce projet est disponible ici, avec des photos.

Voici ce qui s’est passé cette semaine:

  • J’ai reçu les composants L293 commandés sur ebay, merci au vendeur nanopunk.
  • J’ai beaucoup cherché et réfléchi sur le coté logiciel de l’affaire.
  • J’ai ensuite commencé à programmer le firmware de la machine, qui reçoit les instructions du PC et pilote les moteurs de la machine.

Les détails et les images, c’est par ici!

Le projet du Lundi – Graveuse Laser avec des pièces de lecteur CD

Aujourd’hui pas de revue de presse, mais un point d’avancement de mon projet en cours.

J’ai passé les semaines précédentes à démonter des lecteurs DVD pour en récupérer les diodes laser. J’ai réussi à en faire marcher quelques unes, certaines suffisamment puissantes pour noircir la surface de morceaux de bois.

J’ai passé un peu de temps à savoir ce que je pourrais en faire… Certes, jouer au sabre laser est amusant (à ces puissances, les faisceaux sont visibles car ils font briller la moindre particule en suspension dans l’air) mais je cherchais toutefois une application concrète.

En même temps, pour récupérer mes diodes, je jetais pas mal d’éléments des lecteurs DVD, pourtant certains de ces éléments étaient intéressants. Dans les lecteurs pas trop bon marchés (on remarque vite l’obsolescence programmée dans ces appareils : ceux qui sont conçus pour ne pas durer – ou pour être le moins cher possible, comme on voudra) ont des chariots de positionnement de tête en plastique, mais ceux qui sont plus haut de gamme ont des chariots en aluminium), l’assemblage de lecture est composé d’un moteur pas à pas couplé à une vis d’avancement en laiton, de deux rails cylindriques en inox, et d’un chariot portant la tête de lecture en aluminium moulé.

C’est évidemment un élément de base d’une machine à commande numérique. Encore fallait il savoir comment assembler deux de ces pièces! L’inspiration m’est venue grâce à cet instructable, où les auteurs assemblent deux chariots de lecteurs CD/DVD pour en faire une “bio imprimante”. Un bien grand mot, mais les images publiées m’ont fourni l’inspiration nécessaire.

J’ai décidé de construire une machine basée sur le même principe, mais plus robuste, et dont le but n’est pas l’impression de cellules, mais le déplacement d’un pointeur laser focalisé pour découper des feuilles de papier ou graver des objets plats.

Les objectifs que j’ai suivi pendant la conception mécanique ont été:

  • récupérer un maximum de choses
  • utiliser seulement des matériaux trouvables en grande surface de bricolage
  • utiliser uniquement des outils simples
  • essayer d’être compatible avec les outils logiciels existants

Les seuls outils que j’ai utilisé pour la partie mécanique ont donc été:

  • une scie à métaux
  • une lime plate
  • une perceuse à main avec des forêts de 3,4 et 6 mm
  • des clés plates et à pipe, et une pince multiprises

Les matériaux que j’ai utilisé se sont résumés à:

  • du profilé alu en U de 36x19mm, épaisseur 1.5mm
  • du profilé alu en L de 27x15mm, épaisseur 1.5mm
  • des boulons M4 x 10 (tête hexa) et des écrous M4
  • une tige filetée M6 (j’ai pris de l’inox pour la rigidité) et des écrous M6
  • deux chariots de lecteur CD/DVD tout alu

Voici quelques photos de l’assemblage. J’ai d’abord réalisé un socle en accolant 4 morceaux de profilé en U, boulonnés en trois points, et j’ai ajouté deux morceaux en  L sur les cotés pour améliorer la planéité et la rigidité de l’ensemble. Cela ne se voit pas, mais percer correctement ces éléments pour que les trous soient bien en face est un défi. Le seul moyen d’en être sûr, c’est de percer les deux éléments en même temps, ce qui n’était pas possible pour les profilés en U. J’ai dû être très prudent en perçant, faire des marques, des avant trous, et pas mal de reprises pour que tout soit aligné le plus correctement possible.

surface supérieure surface inférieure L'axe Y monté

Ensuite il a fallu ajuster les chariots optiques aux géométries un peu tordues pour que je puisse y fixer une plaque horizontale. Sur la première photo, on voit en noir les parties à enlever, puis ensuite, différentes étapes de la modification. Tout se fait à la lime, avec patience:

SAMSUNG SAMSUNG SAMSUNG

SAMSUNG SAMSUNG

Ensuite j’ai modifié le câblage du moteur pour que celui ci soit plus facilement accessible. Il semble que ce moteur pas à pas miniature soit assez récurrent dans les lecteurs DVD, c’est un modèle 5 volts capable de 20 pas par tour, ce qui permettra d’en obtenir 40 en mode demi-pas. Le pas de la vis est de 3mm, ce qui fera une résolution longitudinale de 3mm/40 = 75 microns ou 0,075mm. Des contrôleurs particuliers de moteurs sont capables de faire du micro-step (1/8e de pas) pour une résolution encore meilleure, mais alors, attention aux jeux! J’ai aussi ajouté un petit contacteur de fin de course.

SAMSUNG SAMSUNG

J’ai ensuite passé pas mal de temps à faire les différents perçages requis pour assembler tous les éléments.

Et voici l’état actuel de la machine:

Etat au 3 Février
Etat au 3 Février

Il reste encore beaucoup de travail, cette semaine je vais être occupé en électronique pour piloter tout cela 😀 Les moteurs seront pilotés par des L293 commandés sur ebay, en attendant je vais écrire du code pour un PIC (18F4685) et me documenter sur les G-codes qui servent à piloter une telle machine. Cela me permettra de rester compatibles avec les outils CNC déja développés par d’autres projets.

Make it up : l’obsolescence reprogrammée !

logo makeitupLe week end dernier avait lieu l’évènement Make it Up, dont le but est de promouvoir la réutilisation d’objets obsolètes dans des projets innovants. Tout ceci avait lieu à Saint Ouen, dans le quartier des puces. Le programme de la journée était composé de conférences, et surtout de la présentation des prototypes réalisées par les participants (choisis à l’avance sur concours). Ces prototypes ont tous été réalisés en 3 jours, le week end dernier.

Pourquoi ce  nom?

L’obsolescence programmée est le nom donné à l’idée que souvent, les appareils que nous achetons sont à usage unique, même s’ils sont chers, et qu’ils finissent toujours par tomber en panne, et en même temps par devenir inutilisables, donc jetés, et, dans le meilleur des cas, leurs matériaux sont partiellement recyclés.

Le concept d’obsolescence reprogrammée développée par cet évènement va au delà, il s’agit donc de donner une deuxième vie à des objets qui ne servent plus. La démarche est avant tout militante, parfois artistique, toujours intéressante, et certaines réalisations peuvent avoir un aspect véritablement utile et/ou innovant. En pratique, le mouvement concerne les ingénieurs concepteurs, il veut les inciter à ne pas transformer les objets en boite noire, mais à plutôt faciliter leur dissection. Mettre un connecteur démontable au lieu de souder un fil ici, laisser apparentes les connexions JTAG ou ICD des processeurs embarqués par là, etc… tout ceci contribue à rendre les objets manufacturés réutilisables. L’argument du prix n’intéresse pas ces gens, ils préfèrent acheter un objet plus cher, s’il est réutilisable.

Voyons ce qui a été réalisé pendant cet évènement. Plusieurs projets étaient présentés, vous pouvez tous les voir si le site de l’évènement.

Twitte Mood
Un clavier à souris, un arduino, des musiques en tweets!

J’ai pu discuter plus longuement avec Arnaud Angelo, qui, en tant que participant sélectionné par les organisateurs de l’évènement, a contribué à inventer le Twitte Mood, qui est en fait un clavier électronique composé de souris informatiques, “disséquées” , et connectées à un ordinateur par l’intermédiaire d’un arduino. Chaque fois que des notes sont jouées, les mélodies résultantes sont envoyées sur twitter.

Ce projet est évolutif, il s’agit pour l’instant d’un concept réalisé très rapidement, pendant un “makeathon”, un marathon de réalisation. Arnaud et son équipe ont toutefois de grandes idées pour leur bébé. Par exemple, les mélodies twittées par les gens qui ont visité l’expo aujourd’hui (ou plus tard) pourraient être utilisées par, disons, la sonnerie de votre maison en tant que mélodies originales. Cette idée des objets connectés fait de plus en plus son chemin, et si aujourd’hui un ordinateur était utilisé pour les besoins de la démonstration, on pourrait tout à fait imaginer que l’arduino soit doté d’un shield ethernet et de la librairie thingspeak pour qu’il se débrouille tout seul.

Le PicToast
Un grille pain pour faire passer des messages!

Le PicToast était également un recyclage intéressant. Peu de travail a été nécessaire pour remettre en route ce grille pain, mais l’idée de s’en servir pour écrire des messages est intéressante!

Cette idée des objets connectés fait son chemin, au début j’ai souvent entendu parler de connexions “machine to machine” , mais je me rends compte que les médias sociaux et les relations humaines ont toute leur place dans cet environnement. Un autre exemple de machine connectée et sociale se trouve par exemple ici : Touch.it.Fa.bulo.us/ly (non fonctionnel en ce moment) : dans ce projet, les commentaires des gens incrémentent un compteur, dont l’image est retournée en temps réel.

 

Peu utile d’un point de vue pratique, ces objets sont probablement en avance sur leur temps. Ce genre de concept n’a que le mérite de pousser notre réflexion au delà du quotidien, de nous suggérer des réutilisations possibles des objets, et c’est à nous d’intégrer ces possibilités dans les objets de demain.

 

Make It Up 2012
Des visiteurs au Make it Up 2012

En résumé de la journée, je dois dire que j’ai été agréablement surpris de voir une grande quantité de gens assister à cet évènement. La salle de présentation était pleine, on s’y bousculait. Je trouve cette affluence rassurante et motivante, car cela veut dire qu’avec quelques efforts de médiatisation, “les gens” s’intéressent encore au bricolage. Cela me conforte dans l’idée que ces mêmes personnes trouvent l’électronique trop complexe, et que dès qu’un effort est fait pour la rendre abordable, cette discipline attire des gens.

C’est sans doute une leçon à retenir…

Revue de Presse – 10 Décembre 2012

Evènements

Ce week end avait lieu l’évènement “Make It Up“, qui proposait une rencontre sur l’obsolescence reprogrammée (réutilisation d’objets obsolètes ou inutilisables dans des projets innovants). Je ne le savais pas à l’avance, j’y suis passé Dimanche après midi. Un article arrive!

Raspberry Pi

 Le modèle A arrive! Comment ça il est moins bien? Il est surtout moins cher et moins consommateur d’énergie, ce qui est une bonne chose pour ceux qui veulent l’intégrer dans un montage.

ARM Embedded

Le forum Stellarisiti ouvre une section “Projet du mois” et bientot peut être une section multilingue, qui couvrirait toutes les cartes embarquées ARM (Stellaris, STM32, etc). Profitez en pour poser des questions et présenter vos réalisations!

Arduino

un controleur de prises secteur piloté par ethernet. Et voila, on peut allumer les lumières chez soi pendant qu’on n’y est pas, un simulateur de présence peut être utile contre des voleurs, ou tout simplement pour allumer le chauffage juste avant votre retour de vacances!

Radio

Sparkfun a publié un guide des connecteurs pour la radio.

Technologies / Etonnant

Cette imprimante 3D utilise des ramettes de papier A4 comme matériau! Les feuilles sont coupées, imprimées et collées ensemble!

 

Bonne semaine!