Archives par mot-clé : LED

Revue de presse – 21 Janvier 2013

Raspberry Pi

Cette semaine, le Raspberry Pi sert à piloter un capteur CCD pour faire de l’astrophotographie sérieuse à grâce à la carte Pixi-200. Mais la liste des fonctionnalités est tellement longue qu’on s’y perd! En résumé, c’est une carte à entrées/sorties rapides et très nombreuses qui peut avoir de nombreuses applications. Elle est équipée d’un FPGA Spartan3.

Carte E/S Pixi-200
Carte E/S Pixi-200

Arduino

Un nuage sans fil qui change de couleur. L’arduino est décidément le microcontrôleur des artistes!

Nuage sans fil Arduino
Nuage sans fil Arduino

Et un dirigeable radiocommandé rempli à hydrogène, encore piloté par Arduino. Ca change des quadrirotors, mais attention à l’effet Hindenburg 🙂 Vous noterez la fabrication de l’hydrogène à la maison grâce à une réaction de soude sur de l’aluminum métallique.

Ce dirigeable est piloté par un arduino
Ce dirigeable est piloté par un arduino

 

ARM Embarqué

La carte STM32F4DISCOVERY peut enfin fonctionner facilement sur un Mac. Mitchell Johnson a fait un article pour tout expliquer. Il se base sur les outils standard openocd et gcc-arm, et explique comment les intégrer dans un environnement Mac.

Radio

Kukata86 nous présente un émulateur de carte RFID pour la technologie 125 kHz (et non 13.56 MHz, utilisée pour le NFC) qui apprend automatiquement le numéro de la carte de série à émuler!

L'émulateur RFID de Kukata
L’émulateur RFID de Kukata

Technologies

Encore le WR-703n… Il va falloir lui dédier une catégorie!

Ce projet ajoute un écran LCD au WR-703n pour s’en servir comme un véritable ordinateur portable. L’écran est piloté par un ARM STM32, il se présente comme un périphérique USB implémentant une carte vidéo. Le support vidéo d’OpenWRT, une fois intégré à la distribution, a pu facilement prendre en charge l’écran externe.

Le projet est en russe mais hackaday fournit des liens vers des traductions en anglais.

Un écran pour le WR703
Un écran pour le WR703

9 Octobre 1962: L’invention de la LED visible

Le 9 Octobre 1962 est un jour à retenir dans l’histoire de l’électronique:

C’est le jour où Nick Holonyak, ingénieur de la General Electric, fit la première démonstration d’une LED émettant de la lumière visible, rouge.

First LED by Nick Holonyak
La première LED visible

 

C’est la découverte du matériau “miracle”, le GaAsP, alliage de gallium, d’arsenic et de phosphore, qui a rendu la chose possible. Au contraire du silicium, ce semi-conducteur peut émettre de la lumière. Cette réalisation s’est accompagnée d’une meilleure compréhension de la physique quantique et de la structure de la matière solide. Elle a aussi contribué à l’invention du Laser, qui équipe nos lecteurs CD/DVD.

Cet article de Wired présente cet inventeur, avec une belle vidéo, dans la langue de Shakespeare.

Dans cette vidéo, Nick Holonyak présente l’histoire de la découverte, son excitation quand son équipe a réussi à produire la première LED à lumière visible (jusque là, les expériences produisaient de la lumière infrarouge, qui est invisible) et explique qu’il a rapidement compris les implications énormes de la génération de lumière électronique, sans se baser sur les ampoules à incandescence: leur faible prix et leur efficacité promettaient de nombreuses applications.

Il exprime également sa surprise et sa satisfaction devant la miniaturisation de l’appareil qu’il a inventé, qu’il n’avait pas imaginé aussi réussie.

Pour finir, il nous décrit son enfance, pendant laquelle ses parents lui ont donné un couteau pour bricoler, qui lui a souvent servi lorsqu’il a voulu fabriquer des choses dans son enfance. On comprend que son enfance a été très créative. A la fin de la vidéo, il nous donne une leçon de vie qui me touche particulièrement, moi qui essaye de vous faire partager le plaisir du bricolage libre, je transcris les derniers mots qu’il exprime dans sa vidéo:

“Learn more, do more, build more… reveal more !”

Ce qui signifie, “il faut apprendre plus, réaliser plus de choses, construire plus de choses, révéler plus de choses”.

 

Révéler plus, c’est exactement de quoi est faite l’électronique libre. C’est bien en démontant des objets, en apprenant comment ils sont faits, en les modifiant, en les analysant, qu’on comprend leur fonctionnement et qu’on fait avancer la technologie, et qu’on peut mieux partager les bénéfices de la technologie.

Des LEDs modernes
Des LEDs modernes (Wikipédia)