Archives par mot-clé : avrdude

Deux programmateurs d’AVR innovants

Les AVR sont des microcontroleurs 8 bits équivalents aux PIC.

Ils sont utilisés par exemple dans les arduino.

Ces circuits sont programmables. Il faut donc les programmer avant qu’ils sachent faire quelque chose d’utile… Comment faire?

Dans le cas de l’arduino c’est très simple, car cette carte contient un circuit préprogrammé, un “moniteur” dont le but est de charger le programme de l’utilisateur par une simple liaison USB.

En réalité, ces AVR utilisés par les arduinos sont préprogrammés initialement en usine, pour y stocker le moniteur.

Mais que faire quand on utilise un AVR seul, sans l’arduino?

Eh bien il faut le programmer. Pour cela, il faut utiliser le programme “avrdude”. Ce programme sait piloter une grande quantité d’appareils différents qui servent à stocker des programmes dans les AVR.

Seul problème, ces appareils requièrent en général (mais pas toujours, d’accord)… un AVR préprogrammé, ce qui nous place devant un problème dit “d’oeuf et de poule”, ou encore de “grue primordiale” (pour monter une grue, il faut une grue plus haute, qui a elle même besoin d’une grue plus haute pour être montée, etc) .

Bref : comment programmer le programmateur !!

C’est ici que ces deux projets innovants interviennent.

HUB ISP
HUB ISP – Cliquez pour agrandir

Le premier projet utilise un hub USB de manière créative. Au lieu d’y brancher des appareils, l’auteur utilise directement les lignes du bus pour transmettre des données. C’est un exemple de réutilisation non prévue que je trouve génial. En envoyant des instructions particulières au hub (et certainement non prévues pour cela par les inventeurs de l’USB!), il est capable de recréer les signaux nécessaires à la programmation de l’oeuf (ou à la montée de la grue) afin de programmer le premier AVR, celui qui devrait vous servir à fabriquer un programmateur plus pratique…

HID keyboard ISP
HID keyboard ISP – Cliquez pour agrandir

L’autre projet est tout aussi intelligent, bien qu’un peu moins “barbare”, il utilise l’électronique d’un clavier, et spécialement les lignes qui pilotent les LEDs! Les données sont ainsi transmises du PC vers le circuit à programmer. Pour relire le contenu du circuit, l’auteur utilise un optocoupleur récupéré d’une ancienne alimentation à découpage hors service. Le coût de ce projet est donc de zéro euro!

 

Ces deux projets, basés sur le détournement fonctionnel pour l’un et la réutilisation d’objets en fin de vie, sont de très beaux exemples qui prouvent que l’électronique peut être amusante, abordable, et accessible à tous!