Silence on coule

Hop, un petit article comme promis.

La semaine dernière les copains de l’Electrolab ont coulé en laiton le modèle de fonderie que j’avais fait en polystyrène.

Donc voila, maintenant j’ai la trémie de l’extrudeur, c’est vraiment super. La pièce pèse plusieurs kilos, et quand je l’ai récupérée, elle était super moche :

Brut de fonderie!
Brut de fonderie!

C’est incroyable comme la piece brute est moche. Normal, elle a été moulée dans le sable, le procédé est violent. Les surfaces sont tres irregulieres, il y a eu des fuites de métal, et comme mon pote s’est dépêché pour la mouler, elle est un peu tordue, arquée.

Un coup de meleuse pour avoir l'air plus présentable!
Un coup de meleuse pour avoir l’air plus présentable!

Un coup de meleuse avec disque abrasif (visible en fond), et hop la couleur laiton refait surface! C’est super long, j’ai fini le nettoyage a la simple brosse métallique, c’est plus facile et l’état de surface est plus intéressant.

La vis se présente bien
La vis se présente bien

La vis et le palier se présentent bien, mais rien ne rentre comme prévu. C’est normal, il faut ajuster tout cela a la lime et en usinage. En particulier, le palier a du mal a rentrer, et Tom m’a aidé a réusiner la pièce coulée; les derniers dixièmes de mm ont été réglés… au marteau, pour enfoncer le palier dans son logement. Il finira brasé. On a eu du mal a faire rentrer le tube en cuivre. Pendant un moment, j’ai même envisagé de ne pas le faire traverser… mais les copeaux de plastique arrivent a se coincer entre la vis et la trémie, pas cool… Le problème de déformation de la pièce a finalement été réglé… a coup de masse! Un seul coup de marteau bien placé, et hop, le tube et la vis sont parfaitement rentrés!

Le tube et le palier sont en place
Le tube et le palier sont en place

Etapes suivantes: brasure du tube et du raccord palier, puis ouverture du tube dans la trémie, et enfin, percage et taraudage des flancs et des pieds, puis formation de l’entonnoir avec de la tole fine.