[eShapeOko] Premier tour de moteur!

Ces jours ci j’ai dédié tout mon temps libre à ce projet de fraiseuse numérique qui évoluera, ou me permettra d’évoluer, en imprimante 3D. Je me suis rendu compte qu’en effet, une fraiseuse n’aura pas assez de débattement vertical pour faire des objets volumineux. Pas de souci, ce projet me permettra toutefois de faire une “repstrap” (imprimante initiale) afin de construire une véritable reprap dans la foulée. Voici ce qui a avancé depuis la dernière fois. Je continue à mettre à jour mon planning, et tout se déroule comme prévu. C’est bien pratique pour planifier les étapes.

Voici le planning au 25 Aout

  • J’ai reçu les moteurs
  • J’ai commandé et reçu les drivers de moteurs (chez Pololu, modèle DRV8825 en promo)
  • J’ai récupéré l’arduino Nano que j’avais prêté à @hugokernel
  • J’ai réussi à compiler le firmware grbl pour ce matériel et à l’uploader dans l’arduino (merci à @Skywodd et les autres pour leurs conseils sur twitter)
  • J’ai câblé en entier la carte de contrôle

Et pour finir, cet après midi j’ai pu tester cette carte. Résultat elle fonctionne, je n’ai pas fait d’erreur de câblage ce qui m’a fait gagner du temps, et… les moteurs tournent quand j’envoie des lignes de g-code! Voici d’abord une petite vidéo qui montre le résultat:

Pas très sexy comme vidéo, on remarquera aussi un subtil changement de balance des blancs parfaitement inattendu ;), mais au moins ça accélère, ça tourne, et ça ralentit, tous les axes en même temps, et sans faire fondre les fusibles! Comme d’habitude j’ai fait mon montage sur une plaque à trous, ce qui rend le prototypage très facile. Il me reste encore de la place pour ajouter le contrôleur de l’extrudeur et/ou de la broche. Mais je me rends compte que pour piloter une imprimante 3D, l’arduino nano ne sera pas suffisant : il faut plus de lignes pour piloter l’extrudeur, le chauffage de la buse, et celui de la surface. En attendant, je suis équipé pour une fraiseuse. Je suis vraiment impatient de recevoir le kit, qui, d’après le site makerslide, devrait être expédié dans le courant de la semaine prochaine. Voici une image de la carte contrôleur câblée. J’ai prévu un module réseau/série de récupération pour accéder à la carte par ethernet:

eshapeoko controller recto
Côté composants
eshapeoko controller wiring side
Côté cuivre. J’ai utilisé du fil à wrapper et du scotch cuivré.

Ah, une chose importante: les modules Pololu arrivent avec un potentiomètre de courant maxi NON RÉGLÉ, c’est  à dire positionné dans sa valeur par défaut à “50%”. Or d’après le datasheet du DRV8825, cette position (VRef/2=1,7V) correspond à un courant de 3,5 ampères environ, ce qui est bien trop élevé pour mes moteurs. Après avoir grillé un fusible (j’ai bien fait d’en mettre!) j’ai repris le réglage pour limiter le courant à 1,6A. Donc attention, ces modules sont à ajuster pour vos moteurs!